Comment choisir l’isolation la mieux adaptée à votre maison ?

isolation

Publié le : 13 septembre 20229 mins de lecture

Afin de faire des économies d’énergie et d’argent et d’augmenter le confort de votre logement, vous avez décidé d’y installer une isolation thermique ? Mais devant les innombrables entreprises proposant des matériaux isolants, aux noms souvent barbares, associés à des lettres et des chiffres incompréhensibles, vous vous sentez sûrement perdu dans la jungle. Facteur économique, thermique, écologique, épaisseur… les critères à prendre en compte pour choisir l’isolation intérieure ou extérieure de votre maison sont nombreux. Par ailleurs, l’aide d’un expert en ligne peut également vous aider à trouver l’isolation thermique et phonique la plus adaptée à vos besoins. Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Quelques mots sur le fonctionnement de l’isolation !

L’isolation thermique est l’installation qui minimise la conductivité thermique, plus précisément, le transfert de chaleur entre l’extérieur et l’intérieur d’une maison. Et c’est dans ce principe que la résistance thermique entre en jeu. Tout d’abord, la résistance d’un isolant thermique est définie en fonction de son épaisseur et de son lambda : R = e/λ. Le lambda (λ) désigne la capacité intrinsèque d’un matériau à canaliser la chaleur.

Ainsi, le matériau ayant un lambda faible possède un pouvoir isolant élevé. Nous pouvons facilement illustrer ce postulat avec le transfert d’électricité. Comme vous le savez déjà, les matériaux métalliques conduisent la chaleur et l’électricité. Le bois, en revanche, n’est pas un conducteur électrique et conduit une petite quantité de chaleur. Les matériaux d’isolation thermique ont des valeurs lambda variables, allant de 0,022 W/m2.K pour les panneaux de polyuréthane à 0,04 W/m2.K pour les panneaux de liège. Si ces chiffres vous semblent un peu flous, un vitrier à La Louvière peut facilement vous aider à choisir la bonne épaisseur d’isolant.

Par ailleurs, la résistance thermique est réglementée par une valeur précise dans la rénovation comme dans la construction neuve. Ces valeurs dépendent du type de mur et du type de projet, rénovation ou construction neuve. Pour les travaux prévus sur les murs tels que la réparation de la toiture ou le ravalement de la façade, l’isolation permet de bénéficier d’aides financières dans le cadre des travaux de rénovation. Ces aides sont également accordées pour l’installation de vitres anti-effraction ou de matériaux isolants. Cela dit, rendez-vous directement sur le web pour trouver un expert en miroiteries à La Louvière à qui confier le projet d’installation de vitres sécurisées et d’une isolation performante dans votre maison.

L’importance de choisir le bon isolant !

Une bonne isolation thermique de votre maison est indispensable pour bénéficier d’un confort optimal et réaliser d’importantes économies d’énergie. Pendant la saison hivernale, une meilleure isolation de la vitre sécurisée vous permet de minimiser les pertes de chaleur intérieures. Pendant la saison chaude, elle ralentit la transmission de la chaleur extérieure vers les murs. Il est alors conseillé de réaliser un diagnostic complet de votre maison afin d’évaluer comment procéder efficacement lorsque vous entreprenez des travaux de rénovation. Dans ce sens, plusieurs éléments de votre maison doivent être analysés afin de déterminer précisément leurs performances thermiques.

En ce qui concerne les plafonds et les toitures, la déperdition de chaleur est estimée à 25 à 30%. Quant aux murs, ils peuvent provoquer des pertes de chaleur de 20 à 25%. Le renouvellement de l’air, notamment au niveau de la ventilation, reste indispensable pour un air plus sain et renouvelé quotidiennement. Cependant, il peut provoquer une perte de chaleur maximale de 25%. A part cela, les fenêtres de votre maison peuvent être responsables de 14% des pertes.

Il est donc préférable d’opter pour un système de double vitrage en sollicitant le service d’un vitrier hautement qualifié à La Louvière. Par ailleurs, le sol peut perdre en moyenne 7% de la chaleur de votre maison. Il en est de même pour un pont thermique qui vous fait perdre plus de 8% de chaleur. Certes, en prenant en compte tous ces éléments qui peuvent affecter la performance thermique, vous pourrez facilement choisir le meilleur isolant pour votre maison.

Les différents types d’isolants thermiques !

Les isolants les plus utilisés en France sont la laine de roche ou la laine de verre. Pour cause, ils sont des isolants acoustiques et thermiques plus efficaces. De plus, leurs prix sont accessibles à tous les budgets. Les laines minérales sont également appréciées pour leurs propriétés incombustibles. Vous pouvez notamment opter pour la laine de mouton ou la laine de plume de canard pour isoler votre maison des fortes chaleurs de l’été et du froid insupportable de l’hiver. Ces isolants ne subissent aucune transformation industrielle. Ce sont donc des matériaux écologiques.

Cependant, des additifs et des traitements supplémentaires doivent être utilisés pour garantir leur performance dans le temps. Il est également possible de trouver un isolant végétal comme le liège, la laine de chanvre, la laine de bois, la paille ou la ouate de cellulose. Ces matériaux sont des isolants biosourcés et plutôt souples. Cependant, pour en faire des panneaux rigides ou semi-rigides et garantir leur résistance à l’humidité et au feu, il est indispensable de les mélanger à des produits de traitement et parfois à des matériaux synthétiques.

Par ailleurs, chez un artisan vitrier, on peut trouver des isolants en plastique cellulaire qui sont de nature organique. Ces matériaux comprennent de nombreuses catégories d’isolants thermiques et acoustiques à cellules fermées comme le polystyrène extrudé XPS, le polystyrène expansé EPS, le polyuréthane PU ou PUR, les phénoliques ou le polystyrène expansé EPS.

Certains polyuréthanes ou polystyrènes conviennent aux applications nécessitant une grande résistance à l’eau et aux charges. Enfin, les isolants sous vide offrent des performances thermiques optimales. Ils sont spécialement conçus pour l’isolation intérieure. Leur très faible épaisseur vous permet de gagner de l’espace dans votre logement.

Les critères à prendre en compte pour choisir un isolant !

Afin de pouvoir faire le bon choix d’un isolant thermique, vous devez en premier lieu vérifier l’épaisseur de l’isolant ainsi que les performances intrinsèques du matériau. Pour cela, l’accompagnement d’un artisan vitrier s’avère indispensable puisque les performances intrinsèques et l’épaisseur de chaque matériau sont présentées par des formules assez compliquées à comprendre pour un artisan qui a du mal à maîtriser le système d’isolation d’une maison individuelle ou professionnelle.

Pour l’isolation installée à l’intérieur de votre maison, il est également important de trouver des matériaux qui émettent moins de composés organiques volatils (COV), qui sont des polluants pouvant dégrader l’air intérieur. Enfin, lors de l’isolation de votre maison, il est souvent obligatoire de choisir des matériaux isolants qui ne favoriseront pas la propagation du feu.

Trouver un professionnel pour la pose de l’isolation !

Les travaux de rénovation ou de construction impliquant la pose d’une isolation thermique et phonique doivent être réalisés par un professionnel comme un vitrier. Ce dernier peut en effet installer une vitre anti effraction dans toutes les pièces de votre maison. Ce matériau est à la fois un bon isolant thermique et phonique et un équipement de sécurité performant.

Cependant, vous pouvez trouver de nombreux vitriers qui peuvent vous proposer un service d’installation et d’entretien des isolants dans votre maison. Pour le meilleur artisan, il est conseillé de vérifier son professionnalisme en demandant sa carte professionnelle et ses garanties. Au final, n’oubliez pas de demander plusieurs devis à différents artisans afin de pouvoir comparer leurs tarifs et leurs services.

Plan du site